Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Confidentiel

  • : Akikcekça - C moâ
  • Akikcekça - C moâ
  • : Je ne m'interdis rien, mais ne ne m'autorise pas tout... BLOG "INCLASSABLE".
  • Contact

A Voir

 


 

 

 

 

 

 

 

 


 
     MOA
      acronyme de:
      Mouvement
      Originel
      de l'Amour
 

 
 

 



 

 

Un peu de moâ

logo--mo---pinceau-et-plume-et-photo.gif

fleche-haut-13-1-copie-1.gif  Cliquer
 
 


 
 
 

 


gif_ordi_et_coeur.gif

 

 

  Communauté des blogs
" vos blogs, en parler"
regoignez-là!


Celle-ci est ouverte à tous et toutes
car elle parle de vos blogs,
vos centres d'intérêts,
vos passions,
de vous...


1604 Blogs!!


 

 

 

MUSIQUE  A ECOUTER

1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 10:32

undefined  Notre avenir (parait-il) serait entre les mains de  Dieu?
  Pourvu qu'il n'applaudisse pas...

Repost 0
Published by Moâ - dans Citations
commenter cet article
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 11:05

 

Il y a plus de sentiments dans une larme, que d'eau.

Repost 0
Published by Moâ - dans Citations
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 08:45

undefinedOn ne peut favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.


Repost 0
Published by Moâ - dans Citations
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 16:39

CromagonPC-2.gif

 

Face de bouc existait déjà...
Repost 0
Published by Moâ - dans Humour
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 09:53

Le Pèlerin a  publié les résultats d'un sondage sur "ces mots doux du couple", ainsi que les témoignages de couples de différents âges et parcours.
S
i 82 % des Français appellent leur conjoint par leur prénom (41 % la plupart du temps, 21 % souvent, 20 % oui mais rarement), ils utilisent également fréquemment un "petit nom", en particulier les hommes (64 % contre 55 % de femmes). Les jeunes en sont plus friands, les utilisant à 78 %, alors que 54 % des seniors ne les emploient jamais.
Parmi ces petits noms, chéri(e) ou ma chérie, mon chéri arrive très largement en tête, utilisé par un Français sur quatre (26 %). Loin derrière, mon coeur ou mon petit coeur (9 %), suivi par bébé ou mon bébé (8 %), mon amour (6 %), ma puce, pupuce, doudou, loulou, chou, mamour...(4 ou 5 %).

Les surnoms tirés du bestiaire sont également appréciés, comme ma biche, mon canard, mon poussin, ma colombe, mon chat.
Le point commun à la plupart de ces surnoms ? La douceur de leur sonorité, voire leur côté enfantin. Selon Maryse Vaillant, psychologue interrogée par Le Pèlerin, ces mots traduisent l'affirmation au monde de son appartenance à une "tribu couple". Ces petits mots peuvent aussi être un moyen de favoriser l'intimité pour les plus pudiques. Ils sont également une arme potentielle de séduction. En effet, comment résister à son(sa) conjoint(e) qui vous demande quelque chose en vous appelant par votre petit nom préféré ?

Cette enquête ne s'attache qu'aux petits noms utilisés dans la vie courante du couple. Il serait tout aussi intéressant de connaître les mots utilisés par les Français pendant l'amour au sens physique du terme, ou ceux pendant… leur querelle.

Et vous, quels sont vos mots (maux) lol? Allez dites-moâ tout, je serais discret.

Repost 0
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 08:35
Apparu dans les années 1970, le sac plastique fait maintenant partie de notre quotidien. Les Français utilisent environ 17 milliards de sacs de plastique par année. (données 2003).
Le sac de plastique est en quelque sorte devenu le symbole de nos habitudes de consommation,: nous l‘utilisons une ou deux fois pour ensuite le jeter et l'oublier.
Bien sûr, il est utile, mais est-il indispensable?

 En France, 17 milliards de sacs plastiques sont distribués chaque année représentant...          80 000 tonnes de déchets.
Il faut une seconde pour en fabriquer un seul, il est utilié en moyenne vingt minutes par consommateur avant d’être jeté. Ceux-ci génèrent une importante pollution visuelle.
De plus, env. 80 % se retrouvent emportés par le vent et finissent à la mer, causant des ravages parmi les dauphins et les tortues (comme la tortue-luth), mourant étouffés en avalant des sacs plastiques flottant dans l’eau, qu'ils confondent avec des méduses.
Un sac plastique peut mettre jusqu'à quatre cents ans à se dégrader dans la nature, et 1200 ans en mer selon leurs épaisseurs ! Et vous, quelles sont vos habitudes?
Repost 0