Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Confidentiel

  • : Akikcekça - C moâ
  • Akikcekça - C moâ
  • : Je ne m'interdis rien, mais ne ne m'autorise pas tout... BLOG "INCLASSABLE".
  • Contact

A Voir

 


 

 

 

 

 

 

 

 


 
     MOA
      acronyme de:
      Mouvement
      Originel
      de l'Amour
 

 
 

 



 

 

Un peu de moâ

logo--mo---pinceau-et-plume-et-photo.gif

fleche-haut-13-1-copie-1.gif  Cliquer
 
 


 
 
 

 


gif_ordi_et_coeur.gif

 

 

  Communauté des blogs
" vos blogs, en parler"
regoignez-là!


Celle-ci est ouverte à tous et toutes
car elle parle de vos blogs,
vos centres d'intérêts,
vos passions,
de vous...


1604 Blogs!!


 

 

 

MUSIQUE  A ECOUTER

30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 17:33
     L'amour c'est comme une maladie, ça finit souvent au lit !
Repost 0
Published by Moâ - dans Citations
commenter cet article
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 07:32
Outre la suppression d'emplois et la volatilisation des épargnes, la crise financière pourrait également faire s'effondrer votre libido. Mais ce n'est pas grave parce qu'étant pauvre vous n'êtes de toute façon pas un bon coup.  Lol
Explications:

En Angleterre le deuxième plan de relance de Gordon Brown doit aussi relever le cours de la libido de ses compatriotes qui serait au plus bas, 17 % des couples interrogés par un sondage du quotidien Metro estiment en effet probable leur séparation en 2009.  (Sces News Yahoo)
finis les restos en amoureux par exemple et, par conséquent, bonjour  les engueulades : 11 % des couples se fritent plus depuis que l'immobilier américain s'est effondré.
Toujours aujourd'hui, des scientifiques (britanniques encore) nous apprennent que les femmes ont plus d'orgasmes avec les hommes en bonne santé financière. Plus l'homme est riche, plus la femme serait épanouie sexuellement. Selon ces chercheurs de l'université de Newcastle, les femmes considèreraient inconsciemment les hommes riches comme les nouveaux chasseurs, des hommes forts et vigoureux dont le patrimoine génétique est imaginé meilleur pour la reproduction. Ah l'argent, quel bel outil de séduction...
On attend toujours l'étude qui nous expliquera pourquoi les scientifiques mutliplient les recherches, et les medias les sondages, sur les liens entre fric et activité sexuelle?
Et pour vous, crise financière ou non, qu'est-ce-que la séduction? Votre libido est-elle affectée?  Hihiihhiiiiiii
Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 08:19

Pendant que Barak Obama demande aux américains de se rassembler quelques soient leurs opinions politiques afin de faire face aux difficultés,  la France, et ses corporatismes, pilote le grand train de la contestation qui la conduit inéxorablement sur une voie de garage. Bon  courage à tous!
Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 07:30
En pleine offensive médiatique, après sa défaite dans la course à la tête du Parti socialiste, Ségolène Royal publie, le 5 février, un livre d'entretiens riche en petites phrases acides, où elle égratigne Martine Aubry ainsi que d'autres socialistes, et traite Nicolas Sarkozy de "petit gamin m'as-tu-vu". (Sces Le Monde)

Après avoir assisté la semaine dernière à l'investiture de Barack Obama, à Washington, dont elle a déclaré qu'il l'avait copiée, Mme Royal devait s'envoler ce mercredi 28 janvier, pour Belem, au Brésil, afin d'assister au Forum social mondial. L'ex-candidate à la présidentielle ne participera pas à la mobilisation de jeudi en France. Elle sort un livre d'entretiens avec la journaliste Françoise Degois, "Femme debout"

Le Nouvel Observateur en publie les bonnes feuilles :

Nicolas Sarkozy : Quand il m'a reçue à l'Elysée, peu après la défaite, pour parler de l'Europe, je l'ai trouvé assez médiocre dans le comportement. Sa force vitale est impressionnante mais c'est vraiment un m'as-tu-vu. (...) Un petit gamin heureux d'être au milieu de ses nouveaux jouets, vous savez, le môme qui a gagné le pompon sur le manège. Avec sa petite étoile de shérif et son pistolet en plastique, son déguisement de cowboy. Il est monté sur le plus grand cheval et il a décroché le pompon.

Martine Aubry me regarde toujours comme quand j'étais sa sous-ministre. Elle le pense vraiment. Il y a eu une primaire, une campagne présidentielle, un score plus qu'honorable et je suis sa sous-ministre. Elle ne me regardera jamais autrement.

Lionel Jospin a été un très grand premier ministre, il est très bon sur beaucoup de dossiers mais devient irrationnel sur le parti. Il mute et perd toute sa grandeur.

Jack Lang, "je ne supporte pas les manipulateurs et les geignards... Le summum, il a instauré le harcèlement en stratégie de conquête. Dix, vingt, trente coups de fil, matin, midi et soir. On finit toujours par céder. Très efficace mais totalement insupportable."

Laurent Fabius : brillant", "probablement l'un des plus cultivés. Et il reste là, enfermé, caché maladroitement derrière Martine pour le congrès, et on se demande bien ce qu'il peut encore espérer.

Quant aux "éléphants" socialistes, "la décomposition du PS, au fond, ils s'en moquent (...) Ils pensent que l'agonie sera tellement lente qu'ils ramasseront inévitablement la mise." "S'il y en a un de meilleur que moi, qu'il y aille, je ferai même sa campagne en 2012. Mais pardon, pour le moment, je ne vois pas."
Repost 0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 17:11

  Tout est difficile avant d'être simple.
Repost 0
Published by Moâ - dans Citations
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 11:03


Paris (AFP) : Dans les pas de Bertrand Blier qui avec "Les Acteurs" proposait des portraits ironiques de comédiens, Maïwenn propose le même exercice de style au féminin avec "Le Bal des Actrices", en salles mercredi, abordant avec humour le quotidien de stars de cinéma.

Comme le démontre l'affiche où elles apparaissent dans le plus simple appareil, Jeanne Balibar, Romane Bohringer, Julie Depardieu, Mélanie Doutey, Marina Foïs, Estelle Lefébure, Linh-Dan Pham, Charlotte Rampling, Muriel Robin, Karin Viard et Maïwenn Le Besco, aussi à la réalisation, se mettent à nu dans leur vie de tous les jours.

Les protagonistes s'interrogent sur leur carrière, leur égo, leurs états d'âme et aussi la compétition qui peut les opposer, passant avec jubilation de la fiction à la réalité, selon des postures assignées par la réalisatrice.

Si les actrices jouent sous leurs propres noms, les dialogues et situations, signés Maïwenn, sont censés être inventés.

Le spectateur n'en est pas moins invité à un savoureux jeu de pistes pour démêler le vrai du faux : qui est vraiment la plus folle, la plus fragile, la superficielle, la plus mégalos des actrices françaises ?

"Une actrice, c'est une femme à son extrême, un peu plus folle et avec un peu plus besoin d'amour que les autres ", estime Maïwenn. Le métier d'actrice dans mon film, n'est qu'un prétexte à l'expression de la condition de la femme telle que je la vois aujourd'hui. Les premiers commentaires sont très positifs, résumés par celui-ci:

Une excellente comédie qui vacille entre réalité et fiction servie par une pléiade de comédiennes bien décidées à nous montrer l’envers du décor. Un exercice de style passionnant qui se révèle très émouvant. K.Dutot.

Repost 0